Star in the sky

18 novembre 2009

[Nawak]






Je suis pas vraiment une fille, pas vraiment un garçon. C'est vrai, je m'habille pas en fille, plutôt en rien. Je me maquille pas non plus. Les seules fois où tu me verras maquiller, c'est que j'aurais trop pleuré ou pas assez dormi: en soit pour masquer la vérité de mon état. Je me plains pas. Je ne dis rien, je réponds ça va. Alors oui je mens. Mais qu'importe je ne demande rien, de toute façon je suis trop loin pour qu'on attrape ma main. C'est vrai, je suis trop souvent sur les nerfs, trop souvent rêveuse, trop souvent inerte. Trop de mouvements, trop d'implications ne changent rien, cela n'a fait qu'empirer. Alors simplement j'attends le cœur battant de désespoir. A espérer comme Christopher Mccandless, que je trouverais ma vérité d'être. Il paraissait fou, pourtant il ne l'était pas. Il a finit par trouver son bonheur, certes trop tard, mais il l'a trouvé. C'est vrai, les gens me voient comme une aliénée ou hérétique peut importe, je suis peut être ce que je suis. Mais au moins je suis authentique. L'unique chose bonne qui est en moi, qui parfois sème trop la panique; à trop vouloir défendre ses idées.
Oui je
ne suis pas intelligente, ni surdouée. Oui je commence mes devoirs à 23 heures. Mais à quoi bon passer son énergie au meilleur moment de la journée? Lorsque la pénombre des ténèbres vient soulever mon cœur. Le soleil se couche, il fait nuit, le calme extérieur, propice au développement de l'interprétation de notre monde.
J
e suis loin d'être quelqu'un de bien, mes choix sont mauvais, mes idées aussi, mais ne cherche pas à savoir qui je suis. Puisque ça ne te regarde pas, sache juste que chaque chose à une raison à mes yeux.
Enfin pas t
oujours, je l'ai cru pendant longtemps. Mais la raison de ton acte, oui mon ange je ne la connais pas. Du moins, je n'en serais jamais certaine. C'est vrai parfois je t'en veux par le biais de ton choix, de m'abandonner là. Mais ne t'en fais je te comprends, simplement attend moi. Il n'y en a plus pour très longtemps. Je m'use, me fatigue. Mon dos, mon cou, mon cœur me font si mal, simplement parce que je porte le poids de ma vie et de ton absence. Oui c'est dur d'avancer, de continuer, pour au final se faire mal. La destination ne compte pas, seul le chemin. Mais le chemin demeure semé d'une atrocité si intense que simplement je n'ai plus la force. Pardonne-moi mon ange. Prend moi avec toi sur ton nuage, n'oublie pas ta promesse: nous devions mourir ensemble.





*  "vivre pro
fondément et sucer toute la moelle de la vie" [Thoreau]* Auprès de toi, c'est ce que je ressentais.












VERT ET BRUN POUR LA COULEUR DE TES YEUX : LA BEAUTE DE TON AME.

Posté par star_in_the_sky à 14:08 - Commentaires [0]
Tags :

[Mourir en silence]



N'o
ublie pas le lycée nous apprend "les modalités de l'échec, de la clope et du suicide".(j'ai vomi dans mes cornflakes). Fumer une clope à la réce, se trainer pour monter en cours- ou plutôt en salle de lobotomie peut importe cela revient au même.

Lycée+être qui avance selon ses dires= échec. Pourtant je suis une ratée en mathématiques-comme en TOUT d'ailleurs- mais cela c'est simple comme calcul; d'ailleurs ma propre personne le démontre.

E
nvie de crier, d'hurler juste pour te dire << Il y a des fois notre seule chance de réussite c'est de s'en foutre de tout et d'aller au devant, sans ritable but>>. C'est ce que je devrais faire je crois, puisque tout ce que j'entreprends je le rate et encore un echec.




*VOIR TON VISAGE POUR SOURIRE. ENTENDRE TA VOIX, POUR ETRE RECONFORTER. TE PARLER POUR PARTAGER. TE SERRER DANS MES BRAS POUR EXISTER. TE SOURIRE POUR T'OFFRIR DE LA DOUCEUR. TE DIRE QUE TU ES QUELQU'UN DE BIEN, POUR QUE TU TE VOIS A TA JUSTE VALEUR. UN BAISER SUR LE FRONT COMME AUREVOIR POUR TE PROTEGER.
PLUS RIEN DE TOUTES CES SUBLIMES CHOSES CAR TU N'ES PLUS LA. POURTANT TU ETAIS LE TRESOR DE MA VIE.

Posté par star_in_the_sky à 14:06 - Commentaires [0]
Tags : ,